Analyser une phrase ► vous êtes ici 

Analyser une phrase

Les modalités dans une phrase

💡 On peut distinguer quatre modalités de phrases, qui correspondent à quatre intentions différents de celui qui parle.

La phrase déclarative

Elle formule une déclaration, elle énonce un fait vrai, faux, supposé, affirmé ou nié. C’est pour cela, elle peut être affirmative (Cécile est contente), négative (Cécile n’est pas contente), dubitative (Je doute que Cécile soit contente) ou emphatique (C’est Cécile qui va être contente). En plus, elle est caractérisée par une intonation montante, puis descendante.

La phrase interrogative

Elle exprime une question, une demande. Elle est souvent caractérisée par l’emploi de pronoms interrogatifs surtout lorsque la réponse à la question posée est autre que OUI ou NON (cependant l’interrogation est dite partielle), par l’inversion de l’ordre Sujet / Verbe, par une intonation ascendante, par un point d’interrogation (?).
Exemple : Quelles sont ces mœurs efféminées ? (Rousseau)

Certaines interrogations sont des affirmations déguisées on les appelle interrogations rhétoriques ou oratoires.
Exemple : Les esprits forts savent-ils qu’on les appelle ainsi par ironie ? (La Bruyère)
→ Consulter les figures de style

 Publicité

Elles peuvent aussi être des ordres atténués.
Exemple : Pouvez-vous passer à mon bureau ? (= passez à mon bureau)

La phrase exclamative

Elle est caractérisée par l’emploi de pronoms exclamatifs et par une intonation descendante.

Elle peut traduire la joie ou la tristesse, la fierté ou l’étonnement, l’indignation ou la colère et l’intensité du sentiment.
Exemple : Que vous êtes joli !

Elle peut prendre plusieurs formes autre que la phrase : 

 Publicité
  • une interjection, une onomatopée (description d’un son) : Quoi ! Oh ! Cocorico ! Clac !…
  • un mot : Moi ! Voler !…
  • un groupe de mots : Mon Dieu ! Cinq kilos !…

La phrase impérative

Elle énonce un ordre (commandement, conseil, souhait). La phrase impérative (ou injonctive) peut employer :

  • l’impératifHâtez-vous !
  • l’infinitifCopier l’exercice.
  • le subjonctifQu’elle range sa chambre.
  • des mots, des interjections : Silence ! Stop ! Attention !…
  • en plus de ces emplois, la phrase injonctive peut utiliser le présent et le futur de l’indicatif (Tu ranges[erasta chambre), une fausse interrogation (Veux-tu ranger ta chambre !) et enfin certains verbes de volonté (J’exige que tu ranges ta chambre).

Les types facultatifs

En fonction du message que l’on veut communiquer, on peut associer au type obligatoire choisi (déclaratif, exclamatif, impératif) un ou plusieurs types facultatifs combinables entre eux :

  • La forme négative : on nie quelque chose : Patrick ne range pas sa chambre.
  • La forme emphatique (ou mise en relief) : on insiste sur un élément du message : C’est Patrick qui range sa chambre.
  • La forme passive : où le sujet devient un complément d’agent : La chambre n’est pas rangée par Patrick.

 Publicité

Analyser une phrase

Articles connexes

 Publicité

Suggestion de livres


L’analyse du contenu

L’analyse du discours

Grammaire et analyse

Structurer sa pensée, structurer sa phrase

De la phrase au texte

Grammaire de la phrase française

Parcours de la phrase

Pour réussir l’étude du texte au Bac


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...