Genres littéraires  La fable ► vous êtes ici  

Genres littéraires : La fable

De la récitation des fables pour les enfants

par Germain-Étienne Coubard d’Aulnay (1804-1863)

Définition de la fable

Du latin « fabula » qui signifie récit, fiction. La fable peut être définie « un petit récit, généralement allégorique, qui contient une leçon morale ». Dans ce sens, elle est synonyme d’apologue, mot issu du grec « apologos » et qui veut dire « récit à intention moralisatrice ».

🚀 Pour aller plus loin… 🚀
 La fable : origine et évolution.
 Jean de La Fontaine et la fable.

De la récitation des fables pour les enfants
Jean de La Fontaine par Hyacinthe Rigaud, en 1690.

Jean de La Fontaine par Hyacinthe Rigaud, en 1690.

 Publicité

C’est surtout dans les fables de l’inimitable La Fontaine qu’on doit prendre les sujets de lecture et de récitation pour les enfants.

Je ne connais pas, dit l’abbé Maury, d’ouvrage plus propre aux premiers exercices de lecture et de débit que le recueil des fables de La Fontaine. Il réunit au plus haut degré les nuances les plus variées pour avertir et pour diriger, à chaque ligne, le goût du lecteur par la simplicité et le naturel des récits, le mélange des tours, la rapidité des traits, la pompe de certaines descriptions, l’intérêt d’un dialogue coupé, vif et serré, qui s’élève quelquefois à la plus haute poésie et à la plus sublime éloquence. C’est après ces premiers essais qu’on peut lire ou débiter avec autant de confiance que de profit les poètes et les orateurs.

La récitation des fables plaît tellement à tout le monde, dit Sabatier, qu’on l’aime jusque dans la bouche des enfants. Que dis-je, leur débit simple et naïf fait souvent goûter mille charmes, surtout quand on a donné quelques soins à leur langage et qu’on leur a facilité graduellement l’intelligence de ce qu’ils récitent. Il ne sera donc pas déplacé que, sur ce point, beaucoup plus délicat qu’on ne le pense communément, nous donnions quelques avis aux personnes qui sont chargées des soins du premier âge.

Comme il est impossible que l’enfant, de quelque conception heureuse que nous le supposions doué, saisisse de lui-même toutes les finesses de sens de la fable, il faut lui en donner d’abord une explication légère.

Il ne serait pas non plus raisonnable de lui demander qu’il la récitât avec tous les tons qui lui conviennent ; on ne pourrait l’exiger que d’une personne à qui il n’échapperait aucune des finesses de l’apologue, ou l’obtenir d’un enfant qu’après l’avoir longtemps seriné, lui avoir longtemps répété soi-même la fable, l’exerçant à imiter jusqu’aux moindres nuances de nos intonations. Cette méthode, employée malheureusement encore par quelques professeurs inhabiles, parce qu’elle est plus facile, est détestable. En effet, le maître, possédât-il lui-même l’art des intonations, habitue son élève à une imitation servile, il en fait un froid copiste.

Au lieu de cette instruction machinale qui consiste dans celles de La Fontaine et de Florian, nous y avons du moins glané quelques épis dignes de la belle gerbe à laquelle ils sont réunis.

 Publicité

On peut dire des auteurs étrangers, et principalement des fabulistes allemands, dont nous avons joint quelques-unes des productions à celles des auteurs de notre pays, pour ajouter leur richesse à la nôtre, ce qu’un de leurs traducteurs dit de Krummacher en particulier :

Ils renferment des tableaux pour l’imagination, des maximes pour la raison, des idées pour l’intelligence de la vie, de la profondeur pour l’âme, de la nourriture pour tous.

Germain-Étienne  Coubard d’Aulnay, Nouveau choix de fables en vers et en prose : contenant une moralité mise à la portée des plus jeunes intelligences, et suivies d’un vocabulaire des mots des fables à expliquer aux enfants, Institution de M. Hortus, 2e édition, Paris, 1855.

 Publicité

Genres littéraires

Articles connexes

Suggestion de livres

 Publicité

Contes et fables pour l’enseignant moderne

Fables d’Esope

Les Philo-fables de Michel Piquemal

Fables de Phèdre

Fables de La Fontaine

Descartes et ses fables de Nicolas Grimaldi

Fables choisies

Fables grecques et latines


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...