Méthodes et techniques Fiches techniques ► vous êtes ici  

Méthodes et techniques

L’explication de texte au bac français

– Conseils généraux –

💡 Note 💡
Il vous en sera toujours demandé une explication de texte à l’oral du bac français. Il y a certaines chances pour qu’à l’écrit on vous propose un texte à commenter sous forme de dissertation suivie (un sujet sur les trois assez souvent).
Nous allons vous indiquer une méthode générale, valable dans la plupart des cas pour pouvoir commenter différents types de textes.

Situer  l’extrait

● Il peut se rattacher à un événement précis, tel Le Lac, A Villequier, les Nuits, etc.
Vous devez succinctement rappeler les faits qui sont à l’origine du texte et, ainsi, l’amener.

● Parfois, le texte est la partie d’un tout. Replacez-le alors dans l’ensemble, c’est-à-dire dans la pièce, le roman, etc. de façon à pouvoir lui donner un sens véritable et sa portée.

 Publicité

L’idée générale

Il vous faut dégager l’idée générale de l’extrait et son plan.

Vous montrerez ainsi que vous avez su, par delà le détail, découvrir le thème essentiel, ce qui n’est pas toujours aisé, et retrouver les articulations du développement.

 Publicité

Parfois des textes courts (sonnets de Ronsard ou de Heredia…) comportent un plan parfaitement net. Mais parfois aussi il ne faut pas s’acharner à découvrir des « parties » en 15 ou 20 lignes qu’un écrivain n’a point composées comme une dissertation. Plan peut d’ailleurs très souvent signifier mouvement de la pensée, élargissement d’un thème ; parfois on ne pourra que constater désordre de la passion, du lyrisme.

L’explication littérale

Passez ensuite à l’explication littérale. On ne peut vous dire de façon formelle en quoi elle peut consister. Sachez qu’en partant de l’expression, il s’agira de dégager, d’expliquer, de commenter tout ce qui pourra mettre en parfaite lumière la pensée, les faits, etc.

Mais ne faites pas fausse route : analyse ne signifie pas paraphrase. N’allez pas redire en mauvaise prose ce que l’écrivain a exprimé en parfaite poésie, peut-être. Faites la découverte des moyens originaux (vocabulaire, style, versification, etc.) mis en œuvre par l’auteur pour rendre telle pensée ou telle émotion.

Il y faut des connaissances, sans doute, et l’histoire littéraire, voire l’histoire tout court, rendront service : on pourra avoir à situer un fait ou un lieu. Mais la grande affaire n’est pas l’érudition. On vous demande avant tout du goût, une sorte de sympathie littéraire qui vous fera sentir les nuances de l’émotion, l’évolution de la pensée, l’ironie, l’humour… et cela à travers les moyens que l’écrivain peut mettre en œuvre. Ne vous montrez jamais pédants mais intuitifs, sensibles, pénétrants. Si vos études vous ont donné quelque humanisme, là vous en pourrez faire la preuve.

 Publicité

En fait, il n’est donc pas question de retrouver tout l’art, toute la pensée d’un écrivain en 20 lignes. Tenez-vous en, loyalement, à ce que ces 20 lignes-là vous révèlent par analyse. Le regroupement des éléments ainsi obtenus vous conduira à des conclusions sur quoi vous terminerez et qui éclaireront sans doute une face particulière d’un génie ou d’un talent littéraire.

Au fond, l’on pourrait dire que commenter un texte est, tout simplement, savoir le lire et le sentir.

📝 Prêt(e) pour l’examen ? 📝
Dissertation ? Commentaire composé ? Résumé ? Argumentation ? Autre ? Consultez toutes les méthodes et les fiches techniques proposées en ligne par EspaceFrancais.com !

 Publicité

Articles connexes

Suggestion de livres


Les perles des copies d’élèves

Corriger des copies

Préparation à l’examen du DELF A1 (1CD audio)

Préparation à l’examen du DELF A2 (1CD audio)

Prépabrevet examen français 3e

Tout pour réussir l’examen : Français 1re

Se préparer à l’oral

Aider les élèves en difficulté


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...