Leçons d’orthographeLes chiffres romainsvous êtes ici

Orthographe

Les chiffres romains de 1 à 5 millions

Introduction

La numération romaine est un système de numération additive utilisé par les Romains de l’Antiquité. Le système de symboles employé permet d’exprimer tous les nombres de 1 à 1 000 000 avec seulement sept symboles : I correspond à 1, V à 5, X à 10, L à 50, C à 100, D à 500 et M à 1 000.

Dans le système romain, les chiffres se lisent de gauche à droite, ceux placés à gauche représentant les plus grandes quantités. À leur droite sont placés les caractères figurant des quantités immédiatement inférieures, et ainsi de suite. En général, les symboles sont ajoutés les uns aux autres : la numération romaine est additive. Par exemple, LX = 60 et MMCIII = 2 103. Par ailleurs, une petite barre placée sur un chiffre multiplie le chiffre par mille. Grâce à l’emploi des chiffres et de ces barres, il devient théoriquement possible d’exprimer n’importe quel nombre entier.

 Publicité

Les chiffres romains sont encore utilisés de nos jours, près de deux mille ans après leur introduction, bien qu’ils soient complètement inadaptés aux calculs écrits rapides.

→ À lire : Écriture et emploi actuel des chiffres romains.

📽 Les chiffres romains de 1 à 5 millions
Chiffres arabesChiffres romainsChiffres arabesChiffres romains
1I75LXXV
2II80LXXX
3III85LXXXV
4IV90XC
5V95XCV
6VI100C
7VII150CL
8VIII200CC
9IX300CCC
10X400CD
11XI500D
12XII600DC
13XIII700DCC
14XIV800DCCC
15XV900CM
16XVI1 000M
17XVII1 549MDXLIX
18XVIII1 899MDCCCXCIX
19XIX1 986MCMLXXXVI
20XX2 000MM
25XXV2 222MMCCXXII
30XXX3 457MMMCDLVII
40XL3 999MMMCMXCIX
45XLV5 0005 000
50L10 00010 000
55LV50 00050 000
60LX100 000100 000
65LXV1 000 0001 000 000
70LXX5 000 0005 000 000

→ À lire : Écriture et emploi actuel des chiffres romains.

 Publicité
Rappels et indications
  • Les chiffres romains tels qu’ils sont utilisés aujourd’hui mettent en jeu sept signes : I (1), V (5), X (10), L (50), C (100), D (500), M (1000).
  • I, X et C peuvent se répéter jusqu’à trois fois = III (3), XXX (30) et CCC (300).
  • I peut être répété jusqu’à quatre fois = IIII (4). Cette forme est rarement utilisée de nos jours.
  • L et D ne peuvent pas se répéter.
  • Lorsqu’il y a un petit nombre avant un plus grand, cela dénote qu’il faut le retrancher de ce grand nombre : IV = 5 – 1 ; XC = 100 – 10 ; CD = 500 – 100.
  • Lorsqu’il y a un petit nombre après un nombre plus grand, cela veut dire qu’il faut l’ajouter à ce grand nombre : XII = 10 + 2 ; CLXVI = 100 + 50 + 10 + 5 + 1.
  • Les chiffres romains sont regroupés suivant un ordre décroissant sauf pour les chiffres obtenus par soustraction.
  • Les chiffres romains sont lus de gauche à droite tout en opérant les additions et les soustractions nécessaires.
  • Une petite barre placée sur un chiffre multiplie le chiffre par mille : 5 000 = 5 × 1 000 = 5 000.

🎮 Testez vos connaissances !
► Écrire en chiffres romains.
► Les chiffres romains en chiffres arabes.

Orthographe

Articles connexes

 Publicité

Suggestion de livres


Orthophoniste – Orthographe

100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques

Les fautes de français ? : Plus jamais !

Anti-fautes d’orthographe

Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie Nationale

ORTH CM1 : Apprendre l’orthographe
L’Orthographe pour tous
Pour ne plus faire de fautes d’orthographe : 300 trucs et astuces efficaces et faciles

Dictées pour progresser

L’orthographe est un jeu : 50 jeux pour soigner ses maux d’orthographe

Dictionnaire des difficultés de la langue française

Un jour, un mot


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...