Leçons d’orthographe ► vous êtes ici

Orthographe

La coupure des mots

Présentation

Lorsqu’il n’y a pas la place nécessaire pour écrire un mot en entier à la fin d’une ligne, on le coupe par un tiret de division (plus petit que le tiret de ponctuation) et on reporte à la ligne suivante la partie du mot qui suit la coupure. Cette coupure, parfois appelée césure, ne se fait pas au hasard. Elle obéit à quelques règles simples.

ℹ NOTE : Dans les exemples qui suivent, le crochet ( [ ) indique les coupures possibles.

Coupure des mots simples

● Les mots simples sont coupés selon la division syllabique. On ne sépare jamais deux voyelles, la division se fait toujours devant une consonne.
Exemples : di[vi[sion, sa[la[rié, trou[ve[rez, jo[lie, eu[ro[péen, [gu[liè[re[ment.

● Dans les groupes de deux consonnes, la division se fait entre les deux consonnes.
Exemples : es[poir, aban[don[ner, ap[pel, meil[leur

 Publicité

⚠ Deux cas font exception ! ⚠
Lorsque la seconde consonne, différente de la première, est l ou r.
Exemples : ta[bleau, [vrier;
Lorsque les deux consonnes notent un seul son (ch, ph, th, gn).
Exemples : fau[cher, élé[phant, forsy[thia, éloi[gner.

● Dans les groupes de trois ou quatre consonnes, la coupure se fait après la deuxième consonne : domp[teur, abs[tention, ex[trait, abs[trus, sauf si celle-ci fait partie d’un groupe de deux notant un seul son (ch, ph, th, gn), ou si la troisième consonne est un l ou un r. Dans ce cas, la coupure se fait avant la deuxième consonne : exem[plaire, em[phase, épar[gnant, an[thracite ; mais hémi[sphère, strato[sphère (coupes selon l’étymologie).

● Le tiret de division se place toujours à la fin de la ligne, jamais au début.

● On ne laisse jamais une lettre seule ni une apostrophe en fin de ligne.
Exemples : apeu[rer (et non a[peurer), éva[cuer (et non é[vacuer), aujour[d’hui (et non aujourd’[hui), pres[qu’île (et non presqu’[île).

 Publicité

● On évite dans toute la mesure du possible de renvoyer en début de ligne une syllabe muette seule.
Exemples : sur[prise (et non surpri[se), imagi[nable (et non imagina[ble), matéria[lisent (et non matériali[sent).
Mais ces coupes sont tolérées lorsque le texte se présente en colonnes.

Coupure des mots composés

Les mots composés avec un trait d’union se coupent après le trait d’union.
Exemples : après-[midi (et non après-mi[di), micro-[ordinateur (et non micro-ordi[nateur).

● Du point de vue de la coupure, on considère comme des mots composés les mots écrits soudés dont on peut distinguer clairement les éléments (portefeuille, par exemple). On préfère alors la division qui sépare les constituants du mot à la division syllabique.
Exemples : porte[feuille (plutôt que por[tefeuille), bio[logie (plutôt que biolo[gie), auto[critique (plutôt que autocri[tique), [adapter (plutôt que réa[dapter), sub[mersion (plutôt que submer[sion).

● Lorsque les éléments constituant le mot ne se distinguent plus clairement, que le mot est perçu comme une seule unité, on applique les règles exposées aux mots simples.
Exemples : manus[crit (du latin manu scriptus, écrit à la main), téles[cope (du grec têle, au loin, et skopein, observer).

 Publicité

→ À lire : L’emploi du trait d’union. – Rectifications orthographiques de 1990 : Le trait d’union. – Les mots simples, dérivés et composés. – Les noms composés.

Cas particuliers

● Lorsqu’un verbe conjugué est suivi de –t– (t dit « analogique » ou « euphonique ») et d’un pronom personnel, le groupe est coupé avant le t et ce dernier est rejeté en début de ligne.
Exemple : souhaite-[t-il.
→ À lire : L’euphonie et les lettres euphoniques.

● On ne coupe un mot ni avant ni après x ou y s’ils sont placés entre des voyelles.
Exemple : fixa[tion (et non fi[xation ou fix[ation), [gayer (et non béga[yer ou bégay[er).

● On évite de couper les noms propres (de même, on évite d’aller à la ligne entre le prénom et le nom).

 Publicité

● On ne coupe jamais ni un sigle ni un nombre écrit en chiffres (de même, on évite d’aller à la ligne entre un nombre écrit en chiffres et le nom qui le suit).

Orthographe

Articles connexes

Suggestion de livres


Orthophoniste – Orthographe

100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques

Les fautes de français ? : Plus jamais !

Anti-fautes d’orthographe

Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie Nationale

ORTH CM1 : Apprendre l’orthographe

L’Orthographe pour tous

Pour ne plus faire de fautes d’orthographe : 300 trucs et astuces efficaces et faciles

Dictées pour progresser

L’orthographe est un jeu : 50 jeux pour soigner ses maux d’orthographe

Dictionnaire des difficultés de la langue française

Un jour, un mot : Ateliers quotidiens pour l’observation réfléchie de la langue


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...