La grammaire  Le groupe nominal Les pronoms ► vous êtes ici 


Le groupe nominal : Les pronoms

Les pronoms personnels : « en » et « y »

 

 

Le pronom « en »
Définition

Le pronom personnel « en » remplace un nom inanimé introduit par dedudes (articles + préposition).

Exemples :  Veux-tu des fruits ? ► Oui, j’en prendrais volontiers. — Rentres-tu du collège ? ► Oui, j’en viens.
Mais : Il doute de son ami ? ► Oui, il doute de lui.

Emploi

 On utilise « en » pour les quantités indéterminées (+ partitif).
Exemples :  Vous buvez du Coca ? ► Oui, j’en bois. — Vous mangez de la viande ? ► Oui, j’en mange.

 Quand la quantité est précisée, elle est ajoutée en fin de phrase.
Exemples :  Vous avez des sœurs ? ► Oui, j’en ai trois. — Il y a dix invités ? ► Non, Il y en a huit. — Tu as assez du pain ? ► Oui, j’en ai assez.

 À la question : Vous avez un feutre ? Répondez : - Oui, j’en ai un. Ne répondez pas : Oui, j’en ai.

 La négation se place avant et après le groupe formé par les pronoms et les verbes.
Exemples : Vous n’en avez pas voulu ? ► - Il n’y en a plus eu. — Vous n’en voulez pas ? ► Il n’y en a plus.

 Aux temps composés, le deuxième élément de la négation se place entre l’auxiliaire et le participe passé.

Quelques expressions avec « en »
  • Je m’en vais (s’en aller).
  • J’en ai assez ! (en avoir assez).
  • J’en ai marre ! (familier – en avoir marre) = ça devient insupportable.
  • Je n’en peux plus (ne plus pouvoir supporter) = être fatigué.
  • Je lui en veux (en vouloir à quelqu’un) = ne pas lui pardonner.
  • Ne vous en faites pas (ne pas s’en faire) = ne pas prendre la chose gravement.

Le pronom « y »
Définition

Le pronom personnel « y » remplace un nom inanimé introduit par à.

Exemples :  Elle pense à ses vacances ? ► Elle y pense. — Tu as à Paris ? ► J’y vais.
Mais :  Elle pense à son amie  Elle pense à elle.

Emploi

● Le pronom personnel « y » remplace les compléments de lieu.
Exemple : Patrick va à Beyrouth.  Il y va.

● « Y » remplace les noms des choses précédés de à.
Exemples :  Je pense à mon pays.  J’y pense souvent. — Je n’y vais pas. — Il n’y en a pas.

● La négation se place avant et après le groupe formé par le(s) pronom(s) et le verbe.
Exemple :  Je n’y suis plus allé.

● Avec les temps composés, le deuxième élément de la négation se place entre l’auxiliaire et le participe passé.

Quelques expressions avec « y »
  • Il s’y connaît [s'y connaître] = c’est un connaisseur.
  • Je n’y suis pour rien [n'y être pour rien] = ne pas être responsable.
  • Ça y est ! = c’est fini.
  • Je n’y suis [chez moi] pour personne = je ne veux recevoir personne.
  • Allons-y !
  • Ah ! J’y suis = je comprends.
Testez vos connaissances !

 

 

À lire également...