L’annuaire

L’univers des livres ► vous êtes ici

L’univers des livres

L’annuaire

Mon père l’avait habité [le département] toute sa jeunesse, tous les noms propres que l’on prononçait chez moi avec amour et respect étaient pris dans les almanachs, les annuaires, les journaux de ce pays… 

(Jean Giraudoux, Siegfried et le Limousin, 1922, p. 292)

L’annuaire est un ouvrage publié chaque année contenant, avec le calendrier, le résumé des événements de l’année précédente ou des renseignements d’ordres très divers (commerce, industrie, littérature, sciences, administration, statistiques, état et mouvement du personnel de diverses professions, etc.).

ℹ Annuaire suivi d’un mot le déterminant (adjectif ou complément du nom) prend généralement une majuscule. Le mot annuaire tendait à remplacer celui d’almanach, en 1794. Les deux termes sont actuellement à peu près synonymes.

Le premier livre qui ait porté ce titre paraît avoir été L’Annuaire du républicain ou Légende physico-économique, mis au jour en 1793 par le célèbre antiquaire Aubin-Louis Millin de Grandmaison. Ce n’était au fond qu’une sorte d’almanach.

  Publicité
 

Sous le Directoire, François de Neufchâteau, ministre de l’intérieur, favorise dans les départements la création d’Annuaires statistiques. En 1798, commence la publication de l’Annuaire du bureau des longitudes, dont le premier volume ne comprend que 76 pages, et qui, par l’addition successive de travaux intéressant la statistique et l’économie politique, est devenu un volume de plus de 600 pages.

Charles-Louis Lesur fait paraître, en 1818, son Annuaire historique et politique, qu’il publie lui-même jusque vers 1830. Ce recueil qui, outre un résumé des faits politiques, littéraires et scientifiques, contient un grand nombre de documents officiels. Il a été pour l’histoire de l’époque contemporaine une source des plus précieuses.

Un autre recueil, fort utile au point de vue biographique et au point de vue bibliographique, est l’Annuaire nécrologique ou supplément annuel et continuation de toutes les Biographies ou Dictionnaires historiques, publié par Jacques-Alphonse Mahul, pour les années 1820 à 1825 (Paris, 1821-1826, 6 vol.), avec un septième volume intitulé : Annales biographiques (1827).

On cite encore dans le même genre le recueil de Mathieu-Richard-Auguste Henrion, intitulé : Annuaire biographique ou Supplément annuel et continuation de toutes les biographies (Paris, 1834, 2 vol.).

Parmi les annuaires plus récents, nous indiquerons l’Annuaire de l’économie politique et de la statistique, fondé en 1844 par Joseph Garnier et Gilbert Guillaumin, l’Annuaire encyclopédique, et surtout l’Annuaire de la Revue des Deux Mondes, publié depuis 1851 par l’administration de la Revue des Deux Mondes, et résumant l’histoire annuelle des divers États, en rangeant les matières dans un ordre uniforme : histoire politique, relations internationales et diplomatiques, administration, commerce et finances, presse périodique et littéraire.

Notons encore l’Annuaire de la Société de l’histoire de France, l’Annuaire géographique, l’Annuaire de l’Observatoire de Bruxelles, l’Annuaire astronomique de Berlin. Il y a une grande analogie entre les annuaires et les recueils publiés sous le titre d’Année, tels que l’Année scientifique de Louis Figuier, l’Année littéraire et dramatique de Gustave Vapereau, l’Année géographique de Vivien de Saint-Martin, etc.

Les annuaires dont le but est uniquement d’offrir des renseignements utiles ne sont guère que des tables de noms propres, et restent par la forme entièrement étrangers à la littérature. On connaît surtout l’Annuaire du commerce, l’Annuaire militaire, l’Annuaire de la marine, le mieux fait de tous, l’Annuaire de l’instruction publique, l’Annuaire du clergé de France, etc.

  Publicité
 

À partir du XIXe siècle, l’annuaire le plus connu est celui des abonnés du téléphone, ou annuaire téléphonique, qui sépare généralement les numéros des professionnels (Pages Jaunes) de ceux des particuliers (Pages Blanches). Différents établissements professionnels, administratifs ou universitaires peuvent publier des annuaires composés des coordonnées d’anciens élèves, de clients, d’entreprises, d’adhérents ou de participants à un programme.

Dans les années 1980, une des premières applications du Minitel en France et de systèmes analogues dans d’autres pays, basés sur la norme Vidéotex, a été la mise à disposition de l’usager des informations de l’annuaire téléphonique sous forme d’un « annuaire électronique », avec comme justification l’économie de papier utilisé pour l’impression des annuaires, et la saturation des services de renseignements téléphoniques.

Plus récemment, sur Internet, nous parlons d’annuaire Web. Il s’agit d’un site Web qui organise et classe d’autres sites selon leur thématique (informatique, langues, sciences, etc.) afin d’aider les internautes pour leurs recherches de sites sur le web.

Dans le domaine de l’enseignement, un annuaireyearbook en anglais — est un livre recensant les principaux événements de l’année passée d’un établissement scolaire ou académique ainsi que les photos et les noms des élèves. En France, le trombi ou trombinoscope est publié par les étudiants des universités et grandes écoles, sans toutefois intégrer une collection des faits marquants de l’année.

👤 Notices biographiques
Aubin Louis Eleuthérophile Millin de Grandmaison, né le 19 juillet 1759 à Paris et mort le 14 avril 1818 à Paris, est un naturaliste et bibliothécaire français, érudit dans plusieurs domaines, notamment l’archéologie et l’histoire de l’art médiéval et classique.
Nicolas François, dit François de Neufchâteau, puis comte François de Neufchâteau, est un écrivain, homme politique et agronome français, né à Saffais (duché de Lorraine) le 17 avril 1750 et mort à Paris le 10 janvier 1828.
Charles-Louis Lesur né à Guise le 24 août 1770 et mort à Paris le 1er octobre 1849, est un essayiste politique français. Après la restauration, il fait paraître La France et les Français en 1817, tableau moral et politique, dont le succès lui donne l’idée de son Annuaire historique universel.
Jacques-Alphonse Mahul, né le 31 juillet 1795 à Carcassonne et mort le 25 août 1871 à Villardonnel, est un chroniqueur et homme politique français. Militant libéral, il est affilié à la charbonnerie, et est emprisonné quelque temps à la prison de La Force, il participe à la rédaction de nombreux journaux libéraux, comme la Revue encyclopédique.
▪ Le baron Mathieu Richard Auguste Henrion (1805-1862) est un juriste et historien du droit français. Il est magistrat à Paris et Conseiller à la Cour d’Aix-en-Provence. Il est connu pour son Cours complet d’histoire ecclésiastique, continué après sa mort par M. l’abbé Vervost et édité par l’abbé Migne jusqu’en 1879 .
▪ Joseph Garnier, né le 3 octobre 1813 à Beuil (Alpes-Maritimes) et mort le 25 septembre 1881 à Paris, est un économiste et homme politique français.
Gilbert-Urbain Guillaumin, né le 14 août 1801 à Couleuvre et mort le 15 décembre 1864 à Paris, est un éditeur français, qui milite en faveur du libéralisme. Il se spécialise ensuite dans le domaine de l’économie et commence à publier en 1835 le Dictionnaire du commerce et des marchandises.
Guillaume Louis Figuier, né le 15 février 1819 à Montpellier et mort le 8 novembre 1894 à Paris 9e, est un écrivain et vulgarisateur scientifique français. Il est connu des savants par de nombreux mémoires publiés de 1847 à 1854 dans les Annales des sciences et le Journal de pharmacie, ainsi que par ses articles à la Revue des Deux Mondes, à la Revue scientifique ou encore aux Annales des sciences.
Gustave Vapereau est un écrivain et encyclopédiste français, né le 4 avril 1819 à Orléans et mort le 18 avril 1906 à Morsang-sur-Orge. Il est surtout connu comme l’auteur du Dictionnaire universel des contemporains.
Louis Vivien, dit Vivien de Saint-Martin, né le 17 mai 18021 à Saint-Martin-de-Fontenay et mort à Versailles le 26 décembre 1896, est un géographe français du XIXe siècle. Il a surtout entrepris trois œuvres monumentales, une Histoire des découvertes géographiques, un Nouveau dictionnaire de géographie universelle et un Atlas universel de géographie.

L'univers des livres est une rubrique qui tentera de mettre la lumière sur le concept du livre, du lecteur, de la lecture, du vaste monde des librairies, et sur tous les sujets auxquels ils pourraient se rattacher.

Articles connexes

Suggestion de livres


Histoire du livre

Une autre histoire de l’édition française

L’Apparition du livre

Les Bibliothèques

Histoire de la lecture dans le monde occidental

Une histoire de l’édition contemporaine XIXe-XXe siècle

Histoire du livre en Occident

70 activités pour un apprentissage efficace de la lecture


Articles recommandés pour vous…


À lire également...

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!