Les courants littéraires ► vous êtes ici  

Courants littéraires

La Pléiade

XVIe siècle

La Pléiade est avant tout un mythe : un mythe organisé et orchestré par un groupe de jeunes poètes — et tout particulièrement par Ronsard — désireux de se présenter comme l’avenir de la poésie dans une France dépourvue de tradition littéraire. Mythe au demeurant fragile, car, en dépit d’un certain nombre de points communs, les membres de la Pléiade ont des personnes très différentes et s’engagent assez tôt sur des voies divergentes, donnant orientation particulière à l’ambition initiale.

À l’origine, il y a deux groupes : celui du Collège de Coqueret, et celui du Collège de Boncourt ; dans les deux établissements, des jeunes gens ambitieux apprennent le grec et s’imprègnent des théories humanistes. Le groupe Coqueret, rassemblé autour de Ronsard et Du Bellay, se donne d’abord le nom de « Brigade », se reconnaissant par là comme la nouvelle génération poétique. Puis, Ronsard se plaira à y distinguer une « Pléiade » de poètes, c’est-à-dire un groupe privilégié de sept individus censés se partager les divers genres poétiques. Mais cette liste des « étoiles » évoluera…

  Publicité
 

Le grand principe sur lequel repose la théorie littéraire que s’efforcent mettre en place les membres de la Pléiade est celui de l’« imitation » des lettres antiques, pour lesquels tous nourrissent un véritable culte. Il faut lutter contre le « monstre ignorance », en s’imprégnant des textes de l’Antiquité, aussi bien que des poètes contemporains, italiens et néo-latins, et en les imitant librement. Les poètes de la Pléiade s’imitent également entre eux, et presque tous viendront à imiter avant tout Ronsard

Il ne s’agit pas de se laisser enfermer dans le cadre d’une culture figée, mais de faire revivre la littérature que l’on étudie, et d’en explorer toutes les possibilités : la Pléiade aborde tous les genres, de l’épopée aux formes brèves, tous les styles (sublime, moyen, bas), et tous les tons (du tragique au familier). On ne s’approprie le texte d’autrui que pour mieux le re-créer, plus beau, plus parfait, plus proche de l’idéal — de l’Idée de la poésie. Car, à l’origine du moins, le platonisme est encore présent dans la conception nouvelle de la littérature que mettent en place les jeunes poètes.

L’inspiration est l’une des clés de voûte des théories de la Pléiade : alors que toute cette génération de poètes consacre une grande attention au travail de langue et du vers, et ne se fie pas à la nature, son maître-mot reste l’« enthousiasme », la « fureur » divine à laquelle le poète est censé s’abandonner s’il veut composer une œuvre de mérite. Cette conception nouvelle de la création poétique souligne l’importance des poètes dans la société, et va de pair avec l’idée qu’ils se font du métier d’écrivain : ce qui est en jeu pour tous, c’est la gloire, c’est l’immortalité que l’on ne peut acquérir que grâce à l’œuvre poétique.

Les principales œuvres de ce mouvement
● 1549
Joachim Du Bellay : Défense et illustration de la langue française.
● 1560
Pierre de Ronsard : Première édition des Œuvres.
● 1549 – 1550
Joachim Du Bellay : L’Olive.
● 1561
Étienne Jodelle : Discours de Jules César avant le passage du Rubicon.
● 1550
Joachim Du Bellay : L’Olive, second recueil.
Pierre de Ronsard : Odes, Livres I à IV.
● 1562
Pierre de Ronsard : Discours sur les misères de ce temps.
● 1552
Pierre de Ronsard : Amours.
● 1565
Pierre de Ronsard : Élégies, mascarades et bergeries.
● 1553
Joachim Du Bellay : Recueil de poésies.
● 1572
Pierre de Ronsard : La Franciade, Livres I à IV.
● 1555 – 1556
Pierre de Ronsard : Hymnes Continuations des Amours.
● 1574
Étienne Jodelle : Œuvres, édition posthume.
● 1558
Joachim Du Bellay : Les Regrets ; Divers Jeux rustiques ; Les Antiquités de Rome ; Poemata.
● 1578
Pierre de Ronsard : Sonnets pour Hélène.
● 1559
Joachim Du Bellay : Le Poète courtisan.
● 1586
Pierre de Ronsard : Derniers vers.

Courants littéraires

Introduction et sommaire
XVIe siècle
XVIIe siècle
XVIIIe siècle
XIXe siècle
XXe siècle

Articles connexes

  Publicité
 

Suggestion de livres

  Publicité
 
La France du XVIe siècle : 1483-1598Le 16e siècleLe XVIe siècle 1492-1620 : Des grandes découvertes à la contre-RéformeXVIe siècle : Les Grands Auteurs français du programme – Anthologie et Histoire littéraire
Littérature française du XVIe siècleL’Europe au XVIe siècleLittérature, Moyen Age, XVIe siècleAnthologie de la poésie française du XVIe siècle
La France au 16e siècleLa grammaire française et les grammairiens du XVIe siècleLe Théâtre en France au XVIe siècleImages de la femme au XVIe siècle


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


  Publicité
 

À lire également...