Leçons d’orthographe ► Généralités ► Les accents et autres signes graphiques ► vous êtes ici 

Les accents et autres signes graphiques

La cédille

… l’apostrophe trouble tellement le pauvre De Bonnières que le voilà à se plaindre de la difficulté du placement des cédilles dans la prose française.

(Edmond et Jules Goncourt, Journal, 1890)

Définition et emploi

◌̧La cédille◌̧ ) est un signe diacritique de l’alphabet latin. En français, la cédille est une petite figure tournée de droite à gauche que l’on place sous la lettre c (minuscule ou majuscule), avant les voyelles a, o et u, lorsque, par raison d’étymologie, on conserve cette lettre. Dans ce cas-là, la cédille est utilisée sous le c pour noter [s].
Exemples : De glace, glacer, on écrit glaçant, glaçon ; de France, François ; de recevoir, reçu, etc.

En ces occasions, la cédille sert à indiquer que le c ne doit pas prendre la prononciation dure [k], qu’on a coutume de lui donner avant l’une de ces trois lettres, mais qu’il doit avoir la prononciation douce [s] du mot primitif.

Selon l’éditeur des Remarques écrites sur le Dictionnaire de l’Académie française, la cédille est une petite figure en forme de z, etc. Dans le passé, on écrivait franczois, leczon, faczon, etc. On a déplacé ensuite le z pour le mettre sous le c, en le diminuant de grandeur ; et du mot zède, on a fait le diminutif zédille, qu’on prononce cédille.

De son côté, César Chesneau Dumarsais, grammairien et philosophe français, pense que le terme « cédille » vient de l’espagnol cedilla, qui signifie petit c ; car les Espagnols ont aussi le c sans cédille, lequel dans ce cas a un son dur devant a, o, ; et quand ils veulent donner le son doux au c qui précède l’une de ces trois lettres, ils y souscrivent la cédille. C’est ce qu’ils appellent c con cedilla, c’est-à-dire, c avec cédille.

Petite histoire de la cédille

La cédille employée pour la première fois par Geoffroy Tory, en 1530, adoptée par Montflory, reste peu employée jusqu’en 1542 où parut le Traicté du commun usage de l’escriture françoise (Traité du commun usage de l’écriture française) de Louis Meigret. La cédille s’emploie régulièrement devant a, o, u à partir du Dialogue de l’ortografe (Dialogue de l’orthographe) de 1550 de Jacques Peletier du Mans. Le mot de cédille est attesté pour la première fois sous la forme cerille dans le Thrésor de la langue françoise de Nicot 1606. Il n’apparaît dans les textes qu’au XVIIe siècle.

💡 Infos 💡
▪ Geoffroy Tory, né à Bourges vers 1480 et mort à Paris en 1533, est un imprimeur-libraire et humaniste français, créateur de caractères d’imprimerie propres à la transcription du français.
▪ Montflory est un pseudonyme qui a suscité plusieurs conjectures. Ce pseudonyme pourrait être le pseudonyme de Jean Salomon (14..-15..) ou celui de Florimond Robertet (146.-1527) ou bien un personnage réel…
▪ Louis Meigret est traducteur et grammairien, auteur d’un projet de réforme phonétique de l’orthographe française (1542) et d’une grammaire française (1550). Autres formes de son nom : Louis Maigret, Louis Meygret et Loys Meigret.
▪ Jacques Peletier du Mans ou Pelletier, né au Mans, le 25 juillet 1517, mort à Paris en 1582, est un mathématicien, médecin, grammairien et un poète humaniste français, membre de la Pléiade.
▪ Jean Nicot (1530-1604), diplomate et philologue, est considéré comme l’introducteur du tabac en France et comme le père du Trésor de la langue françoise, publié par David Douceur, issu de ses Commentaires de la langue française, publiés en 1573.

 Publicité
Le c cédille (ç)

Ç, appelé c cédille, est un graphème d’origine castillane (et pourtant disparu de l’espagnol contemporain) utilisé dans les alphabets albanais, azéri, kurde, tatar, turc et turkmène en tant que lettre et dans les alphabets anglais, catalan, français, frioulan, occitan et portugais comme variante de la lettre « C ». Il s’agit de la lettre c diacritée d’une cédille.

En résumé

La cédille se place sous le c devant a, o et u quand le c doit conserver le son [s].
Exemples : Français, glaçon, gerçure.

⚠️ Attention ! ⚠️
Dans le mot douceâtre, l’e après le c est la survivance d’un vieil usage.

🚀 Testez-vous avec ces exercices !
Faut-il  écrire les mots avec un c ou un ç ?
Les accents.

 Publicité

Orthographe

Articles connexes

Suggestion de livres


Orthophoniste – Orthographe

100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques

Les fautes de français ? : Plus jamais !

Anti-fautes d’orthographe

Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie Nationale

ORTH CM1 : Apprendre l’orthographe

L’Orthographe pour tous

Pour ne plus faire de fautes d’orthographe : 300 trucs et astuces efficaces et faciles

Dictées pour progresser

L’orthographe est un jeu : 50 jeux pour soigner ses maux d’orthographe

Dictionnaire des difficultés de la langue française

Un jour, un mot Cycles 2 et 3 : Ateliers quotidiens pour l’observation réfléchie de la langue


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...