La conjugaisonLe verbe ► Les types de verbes ► vous êtes ici 

Le verbe : l’infinitif

Les infinitifs compléments d’un autre verbe

 

Parfois, au cours d’un salut, devant un doux chant flexible et calme, il se donnait des conseils sur le mode infinitif : « de l’abandon, de la douceur, prendre modèle sur ces chants ».

(Joseph Malègue, Augustin, t. 1, 1933)

Qu’est-ce que l’infinitif ?

L’infinitif est une forme nominale dont la fonction essentielle est d’énoncer purement et simplement le procès exprimé par le verbe. En tant que terme nominal, l’infinitif peut être substantivé (le manger, le boire) ; en tant que verbal il peut avoir un régime (manger du pain) ; exceptionnellement, ainsi en latin et en grec, il peut exprimer la voix et le temps (infinitifs actif, passif, présent, passé, futur), mais non le nombre et la personne ; de ce fait il est apparu aux grammairiens anciens comme un mode incomplet, inexplicite […] par rapport à l’indicatif […] (Mar, Lex. 1951)

En termes plus simples, l’infinitif est une forme nominale du verbe exprimant l’idée de l’action ou de l’état, sans indication de personne ni de temps.
Exemples : Aimer, finir, perdre, vouloir sont des infinitifs.

L’infinitif peut exercer toutes les fonctions du groupe nominal : sujetattribut du sujetappositioncomplément de détermination (complément du nom ou du pronom), complément de l’adjectif, complément du verbe (complément d’objet direct, indirect et second) et complément circonstanciel.

ℹ️ Info ℹ️
On peut parler parfois de ce qu’on appelle infinitif de narration. Il s’agit d’un infinitif qui est quelquefois substitué à un temps du passé de forme personnelle dans un énoncé rapide de caractère narratif. Il est dit alorshistorique ou descriptif ou de narration. Les journalistes semblent se complaire à répandre ces infinitifs.
Exemples : Ainsi dit le renard, et flatteurs d’applaudir. (La Fontaine) – M. Louis d’applaudir… Et de montrer… Et de dire

🚀 Pour aller plus loin… 🚀
 À consulter aussi : Les infinitifs compléments d’un autre verbe
 Exercice : Il faut naître à Monaco !

Infinitifs compléments d’un autre verbe
Verbes construits sans préposition

● Verbes qui ne veulent pas de préposition avant les infinitifs employés comme compléments :

Aimer mieux

Aller

Compter

Croire

Daigner

Devoir

Entendre

Espérer

Faire

Falloir

Imaginer (s’)

Laisser

Oser

Penser

Pouvoir

Prétendre

Savoir

Sembler

Sentir

Valoir mieux

Venir

Voir

Vouloir

Exemples

Moi ! J’irais à ses pieds mendier un asile ! (Racine)

Toujours par quelque endroit fourbes se laissent prendre. (La Fontaine)

Elle lui demanda fort insolemment ce qu’il comptait faire de sa maison. (Balzac)

Il faut toujours louer devant un envieux ceux qui le font pâlir. (Montesquieu)

Il vaut mieux s’exposer à l’ingratitude que de manquer aux misérables. (La Bruyère)

Qui veut mourir ou vaincre est rarement vaincu. (Corneille)

Verbes construits avec « à »

● Verbes qui exigent la préposition à :

Abaisser (s’)

Aboutir

Accorder (s’)

Accoutumer (s’)

Acharner (s’j

Affecter

Aguerrir, et (s’)

Aider

Aimer

Animer, et (s’)

Appliquer (s’)

Apprendre

Apprêter

Aspirer

Assigner

Assujettir, et (s’)

Attacher (s’)

Attendre (s’)

Autoriser

Augmenter (s’)

Avoir

Balancer

Borner, et (se)

Chercher

Complaire (se)

Concourir

Condamner, et (se)

Consister

Conspirer

Consumer (se)

Contribuer

 Publicité

Coûter

Déterminer (se)

Disposer, et (se)

Divertir, et (se)

Donner

Dresser

Egosiller (s’)

Employer, et (s’)

Encourager, et (s’)

Engager, et (s’)

Enhardir (s’)

Enseigner

Entendre (s’)

Etudier (s’)

Evertuer (s’)

Exceller

Exciter, et (s’)

Exhorter

Exposer (s’)

Fatiguer (se)

Habituer (s’)

Hésiter

Inciter

Instruire

Intéresser

Inviter

Mettre (se)

Montrer, et (se)

Nécessiter

Obstiner (s’)

Parvenir

Pencher

Penser

Persévérer

Persister

Plaire (se)

Plier et (se)

Préparer, et (se)

Prétendre

Provoquer

Rechigner

Réduire

Renoncer

Piépugner

Résigner (se)

Résoudre (se)

Réussir

Servir

Songer

Soumettre (se)

Suffire

Tarder

Tendre

Tenir

Travailler

Viser

Vouer, et (se)

Exemples

Qui voudra s’abaisser à me servir d’appui ? (Boileau)

Vous avez à combattre et les dieux et les hommes. (Racine)

Plusieurs causes durent concourir à produire cette révolution. (Académie)

Employez mon amour à venger cette mort. (Corneille)

Tel excelle à rimer qui juge sottement. (Boileau)

Un homme de cœur pense à remplir ses devoirs. (La Bruyère)

Quelques philosophes se sont plu à nous peindre l’homme comme un Dieu. (Bernardin de Saint-Pierre)

Verbes construits avec « de »

● Verbes qui exigent la préposition de :

Abstenir (s’)

Accuser, et (s’)

 Publicité

Achever

Affecter

Affliger

Ambitionner

Applaudir (s’)

Appartenir

Appréhender

Avertir

Aviser (s’)

Blâmer

Brûler

Cesser

Charger (se)

Commander

Conjurer

Conseiller

Contenter (se)

Convenir

Craindre

Dédaigner

Défendre

Défier

Désespérer

Désirer

Différer

Dire

Discontinuer

Disculper (se)

Empêcher

Empresser (s’)

Enrager

Entreprendre

Essayer, et (s’)

Étonner (s’)

Éviter

Excuser (s’)

Feindre

Féliciter

Flatter (se)

Frémir

Garder (se)

Gémir

 Publicité

Glorifier (se)

Haïr

Hasarder, et (se)

Hâter

Imputer

Indigner (s’)

Ingérer (s’)

Inspirer

Jurer

Manquer

Méditer

Mêler (se)

Menacer

Mériter

Négliger

Ordonner

Pardonner

Permettre (se)

Persuader (se)

Piquer (se)

Plaindre (se)

Prescrire

Presser (se)

Promettre, et (se)

Proposer, et (se)

Punir, et (se)

Rappeler (se)

Recommander

Refuser

Regretter

Réjouir (se)

Repentir (se)

Reprocher, et (se)

Résoudre

Rire

 Publicité

Risquer

Rougir

Sommer

Souffrir

Soupçonner

Souvenir (se)

Suggérer

Supplier

Tenter

Trembler

Vanter (se)

Exemples

Abstenez-vous de nuire à votre ennemi. (Massillon)

Il n’appartient qu’à la religion d’instruire et de corriger les hommes. (B. Pascal)

Les lois ne se chargent de punir que les actions extérieures. (Montesquieu)

Je vous défie de deviner qui m’a dit telle chose. (Académie)

On hasarde de perdre en voulant trop gagner. (La Fontaine)

Dieu ordonne de tout pardonner. (G. Sand)

Tu m’as prescrit tantôt de choisir des victimes. (Th. Corneille)

Nous rougissons d’entendre ce que nous n’avons pas honte de faire. (Ch. Nodier)

Verbes construits avec « à » ou « de » selon leur différence d’acception

● Verbes qui se contruisent avec à ou de selon leur différence d’acception :

Accoutumer (s’)

Commencer

Continuer

Défier

Efforcer (s’)

Essayer

Être

Laisser

Manquer

Occuper (s’)

Venir

ExemplesLe sommeil sur ses yeux commence à s’épancher. (Boileau)

Puisque j’ai commencé de rompre le silence. (Racine)

Il vaut mieux s’occuper à jouer qu’à médire. (Boileau)

Il s’occupe de détruire les abus. (Académie)

Verbes construits tantôt avec à ou de en raison d’euphonie

● Verbes qui prennent tantôt l’une ou l’autre préposition par raison d’euphonie :

Consentir

Convier

Contraindre

Demander

Forcer

S’empresser

S’engager

S’entêter

Obliger

Oublier

Tâcher

ExemplesPhiloclès demande au roi à se retirer dans une solitude. (Fénelon)

Combien de fois demanda-t-elle au ciel d’approcher sa fille du trône ! (Fléchier)

Tremble ! Son bras s’essaye à frapper ses victimes. (Voltaire)

On essaye de secouer le joug de la foi. (Massillon)

 À consulter : L’euphonie et les lettres euphoniques.

La conjugaison

Articles connexes

Suggestion de livres


Jeu de conjugaison en 54 cartes

Bescherelle Poche Conjugaison

Anti-fautes de conjugaison

Conjugaison : 350 exercices – 1000 verbes à conjuguer

Le Nouveau Bescherelle. L’ Art de conjuguer.

Conjuguer ? Oui mais autrement ! Tous niveaux

Des jeux pour être bon en grammaire et en conjugaison : 9-11 ans

Grammaire expliquée du français


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...