Précis de notions

Lexique des termes littéraires, linguistiques et stylistiques

A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M

 N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z

G

Géminées (consonnes) • Genre • Glose • Gradation • Grotesque

Géminées (consonnes)

On appelle « géminées » deux consonnes identiques et consécutives prononcées. L’abondance des géminées dans une phrase ou dans un groupe de mots produit essentiellement un effet visuel : la lettre est non plus perçue comme un son mais comme un dessin dont la répétition attire l’œil et donne au mot une valeur plastique.

Exemple : Elle est frissonnante comme un taffetas. (Jean Genet, Notre-Dame-des-Fleurs).

 Publicité

→ La versification.

Genre (n.m.)

Le genre est la catégorie dans laquelle on rassemble les œuvres littéraires ayant un certain nombre de points communs. On parle de genre poétique, de genre romanesque

→ Les genres de texte.
→ Les genres littéraires.

Glose (n.f.)

C’est le commentaire abondant d’un texte, qui se présente souvent sous forme de notes. Ce terme prend de nos jours une nuance péjorative.

 Publicité

Gradation (n.f.)

Elle ordonne les termes d’un énoncé selon une progression croissante ou décroissante.

Exemple : 
« Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort
 Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port » (-Le Cid– Corneille)

→ Les figures de style.

 Publicité

Grotesque (adj.)

À l’origine: bizarre comme certains ornements trouvés dans les grottes, ou plutôt dans des monuments antiques enfouis à Rome et fouillés aux XVe et XVIe siècles.

En littérature :

 Publicité

  • on appellera grotesques, d’après le mot de Théophile Gautier, certains poètes du début du XVIIe siècle : Viau, Saint-Amand, Cyrano, Scarron…
  • Hugo fait du grotesque l’antithèse du sublime: d’un côté, ce qui est laid, ridicule, comique, matériel et, de l’autre, la beauté, l’harmonie, l’idéalisme, le sublime.


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...