Genres littéraires  Le théâtre Les genres théâtraux La comédie ► vous êtes ici

Genres littéraires : Le théâtre » Les genres théâtraux

La comédie classique en France

Dites-moi, Messieurs, qu’est-ce qui se passe dans les comédies ? On y joue un valet fourbe, un bourgeois avare, un marquis extravagant, et tout ce qu’il y a au monde de plus digne de risée.

(François Mauriac, La Vie de Jean Racine, 1928, p. 68)

🎭 La comédie est un genre dramatique en vers ou en prose, aux formes et aux ressorts très variables selon les lieux et les temps, mais présentant le point commun de chercher à provoquer le rire ou le sourire du spectateur.
→ En savoir plus : La comédie.

Présentation

Entre les nations modernes, la France a acquis et a su conserver dans la comédie sa plus incontestable supériorité. La comédie classique apparaît en France au XVIIe siècle, comme la tragédie. C’est un genre dramatique en vers ou en prose qui cherche à distraire ou à faire sourire le spectateur. La comédie n’est pas soumise aux règles strictes de la tragédie.

Les ingrédients de la comédie
Jules Chéret, La Comédie, vers 1897

Jules Chéret, La Comédie, vers 1897.

À l’origine, la comédie est généralement construite autour d’une situation familiale qui mêle amour, argent et quiproquos. Les personnages sont très stéréotypés et facilement reconnaissables : le père avare, la belle-mère désagréable, etc.

 Publicité

À partir du IIe siècle avant J.-C., la comédie devient très populaire avec les auteurs romains Plaute et Térence. Les pièces se composent alors essentiellement de dialogues chantés.

Les personnages de la comédie classique sont en général issus d’un milieu bourgeois. N’étant ni héros, ni roi, ni prince, ils ont des préoccupations banales, comme la santé, l’argent, la vie de famille, qui fournissent l’intrigue. Ils s’expriment dans un langage ordinaire et parfois ridicule.

Selon la doctrine classique, le dénouement doit être heureux : les bons sont récompensés, les ridicules échouent, les amoureux se marient. Le sujet préféré des comédies classiques est l’amour entre jeunes gens contrarié par les pères ou les maris.

→ À lire : Thème littéraire : La passion amoureuse.

Molière, le maître de la comédie classique

Même si de nombreux dramaturges ont écrit de remarquables comédies, c’est surtout Molière qui a donné à la comédie française ses lettres de noblesse.

Pierre Corneille et Jean Racine montrent que la scène française peut déployer à volonté la noblesse castillane et la verve aristophanesque. Puis vient Molière, qui, parti de la farce italienne, égale les Latins dans la comédie d’intrigue (comédie liée aux complications de l’intrigue), les dépasse dans celle de mœurs (comédie qui se concentre sur les travers de la société) et atteint, dans celle de caractère (comédie qui s’intéresse aux défauts d’un personnage), à une hauteur dont les Grecs mêmes ne nous ont pas donné l’idée. Molière a su donc mêler la comédie de caractère, la comédie d’intrigue et la comédie de mœurs avec subtilité et humour.

 Publicité

Ensuite, viennent Jean-François Regnard, Alain-René Lesage et Marivaux, qui soutiennent l’honneur du théâtre comique en y portant la variété. Beaumarchais en fait un instant une arène politique. Les gracieuses et piquantes comédies se multiplient avec Jean-François Collin d’Harleville, André Picard, tandis qu’Eugène Scribe agrandit et diversifie la forme du vaudeville.

Enfin d’innombrables auteurs contemporains, faisant assaut de gaieté ou de hardiesse, d’esprit ou de folie, sur les diverses scènes comiques, deviennent les pourvoyeurs ordinaires de tous les théâtres de l’Ancien et du Nouveau-Monde.

Lexique de la comédie
Syntagmes figés
  • Comédie-Française : ensemble des acteurs et du personnel de théâtre de la troupe fondée en 1680 par Louis XIV. Synonyme moderne : Théâtre-Français.
  • Comédie-Italienne : troupe d’acteurs installés en France dès 1659 et qui fusionne par la suite avec l’Opéra-Comique.
  • Comédie italienne : genre comique dont les personnages traditionnels se livrent à toutes sortes d’improvisations à partir d’un thème préétabli.
  • Comédie musicale (ou américaine) : comédie où se mêlent chants et danses.
  • Comédie nouvelle : pièce d’imagination fondée essentiellement sur la peinture des mœurs.
  • Comédie de caractère : pièce, genre, où l’auteur met en lumière en les exagérant certains travers de ses personnages et, à partir d’eux, de la société.
  • Comédie d’intrigue : pièce, genre, dont le comique est lié aux complications de l’intrigue.
  • Comédie de mœurs : dont le rire est provoqué par la peinture satirique des mœurs d’une époque.
  • Comédie-ballet : forme de comédie mise au point par Molière et comprenant une partie dansée et chantée.
  • Comédie(-)bouffe : qui fait rire par des procédés d’un comique grossier.
  • Comédie-farce: comédie utilisant les procédés de la farce, c’est-à-dire fondée essentiellement sur un comique assez grossier de mots, de gestes et de situations.
  • Comédie-parade : comédie empruntant le genre de la parade, farce grossière jouée au début d’une représentation, pour inciter le public à entrer dans la salle et y voir la fin du spectacle.
  • Comédie-vaudeville (au XIXe siècle notamment sous l’influence de Scribe) : genre de comédie où s’intercalent des couplets.
Expressions
  • Donner, jouer la comédie : représentation d’une pièce.
  • Aller à la comédie : lieu où se joue une pièce.
  • [Classique] Portier de comédie : employé placé à l’entrée d’un théâtre et chargé autrefois d’encaisser le prix des places.
  • [Au figuré et ironie] Le secret de la comédie : Secret qui est partagé entre tous comme les confidences faites sur la scène par un acteur.
  • [Argot] Envoyer à la comédie : mettre au chômage.
  • Être à la comédie : manquer d’argent par suite de chômage.
  • Jouer la comédie : simuler par une mise en scène des sentiments que l’on n’éprouve pas

 Publicité

Genres littéraires

Articles connexes

Suggestion de livres


Introduction aux grandes théories du théâtre

Histoire du théâtre

Qu’est-ce que le théâtre ?

Dictionnaire de la langue du théâtre

Comment écrire pour le théâtre ?

Le théâtre à travers les âges

L’analyse du texte de théâtre

17 pièces humoristiques pour l’école


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...