Lumière sur… vous êtes ici

Lumière sur…

Aladin ou la Lampe merveilleuse

Que veux-tu ? Me voici prêt à t’obéir, comme ton esclave, et de tous ceux qui ont la lampe à la main, moi avec les autres esclaves de la lampe ! 

(« Histoire d’Aladin ou La Lampe merveilleuse », in Les Mille et Une Nuits, trad. Antoine Galland, Le Normant, 1806, Vol. 5, p. 426)

Introduction
Aladin dans le jardin magique, illustration de Max Liebert (1912).

Aladin dans le jardin magique, illustration de Max Liebert (1912).

🧞 Aladin ou la Lampe merveilleuse est un conte inclus par Antoine Galland à sa traduction du recueil Les Mille et Une Nuits, réalisée au début du XVIIIe siècle. Le titre complet est, à l’origine, Histoire d’Aladdin, ou la Lampe merveilleuse.
Aladin (Aladdin, ou encore Alaeddine, ce qui signifie « la religion élevée » ; de l’arabe Ala-ad-Din ; علاء الدين) est le héros de ce conte. Il est le fils d’un pauvre tailleur appelé Mustapha. Il va au centre de la Terre chercher une lampe magique qui renferme un génie qui a le pouvoir d’exaucer les vœux. Un jour il s’éprend de la princesse Badroulboudour.

 Publicité

👤 Antoine Galland, c’est qui ?
Antoine Galland (vers 1646 à Rollot, Picardie, France – 17 février 1715 à Paris) est un orientaliste français, spécialiste de manuscrits anciens et de monnaies. Habitué de la Bibliothèque royale, antiquaire du roi, académicien et, pour finir, lecteur au Collège royal, il est même receveur de la gabelle du sel. La postérité a surtout retenu sa traduction des Mille et Une Nuits, réalisée au début du XVIIIe siècle. Les Mille et Une Nuits traduites par Galland ont été rééditées à de nombreuses reprises et ont également été la base des traductions dans d’autres langues occidentales, telles que l’anglais ou l’allemand. Toutes ses collections, ses manuscrits et sa fortune sont légués à l’Académie française, à la Bibliothèque nationale de France et au roi de France.

→ À lire : Aladin. – Le conte. – Les fées. – Les ogres et les ogresses. – Les créatures fabuleuses et les divinités.

Argument
Le piège du sorcier

Aladin est le fils paresseux et indiscipliné d’un pauvre tailleur chinois. Après la mort de ce dernier, le héros, resté seul avec sa mère, fait au hasard d’une promenade la rencontre d’un homme, en réalité un sorcier venu d’Afrique, qui prétend être le frère de son défunt père. Après s’être acquis la confiance du garçon, le sorcier l’entraîne à l’écart de la ville où, grâce à divers rituels magiques, il fait s’ouvrir la terre devant ses yeux.

La caverne aux trésors

L’homme convainc Aladin de pénétrer au cœur de la profonde caverne afin de lui ramener une lampe à huile qui est enfermée là, au milieu d’un merveilleux trésor. Le sorcier met Aladin en garde contre les divers dangers encourus dans ces lieux souterrains et, pour l’en prémunir, lui fait don d’un anneau magique. Le jeune homme part en quête de la lampe mais, au moment de la remettre au sorcier, intrigué par son attitude, refuse finalement de lui donner l’objet convoité. Le magicien, furieux, fait se refermer la terre sur Aladin et le laisse pour mort.

Un génie bienveillant

Après plusieurs jours d’enfermement, Aladin, désespéré, frotte par hasard l’anneau donné par le magicien. Un gigantesque génie surgit alors devant lui, et lui indique qu’il peut lui demander tout ce qu’il désire. C’est ainsi qu’Aladin regagne la maison de sa mère. Par la suite, il lui suffit de frotter la lampe à huile, qu’il n’a pas manqué d’emporter avec lui, pour faire apparaître le génie et obtenir toutes sortes de bénéfices.

La fortune d’Aladin

Grâce à son génie, Aladin devient immensément riche et épouse la belle princesse Badrelboudour, fille du sultan de Chine. Plusieurs heureuses années se passent avant que le magicien ne réapparaisse, subtilise la lampe et, en utilisant le génie, fasse disparaître le château et la famille d’Aladin. À l’issue de multiples aventures, Aladin retrouve les siens en Égypte, vient à bout du sorcier et succède au sultan sur le trône.

Popularité du conte

Le conte d’Aladin ou la Lampe merveilleuse, devenu très populaire en Occident grâce à la traduction d’Antoine Galland, doit une grande partie de sa renommée à son héros, figure fantasque plongée par le destin dans une aventure initiatique aux multiples rebondissements.

Le célèbre récit a inspiré plusieurs artistes, parmi lesquels on peut citer Adam Oehlenschläger, auteur d’une fantaisie en vers adaptée du conte (Aladin et la lampe merveilleuse, 1804) et Jean Cocteau (La Lampe d’Aladin, 1909). En 1992, les studios Walt Disney produisent une version animée du conte (Aladin, 1992).

Plus récemment, Aladdin, un film d’aventure fantastique américain coécrit et réalisé par Guy Ritchie, est sorti en 2019. Il s’agit de l’adaptation en prise de vues réelle du film homonyme de 1992, dans la lignée des films de Walt Disney Pictures comme Le Livre de la jungle en 2016, La Belle et la Bête en 2017, Dumbo et Le Roi lion en 2019. Tout comme le film homonyme de 1992, il s’inspire du conte Aladin ou la Lampe merveilleuse, traduit par Antoine Galland. Le film récolte au box-office plus d’un milliard de dollars recettes pour un budget de 183 millions de dollars.

 Publicité
Adaptions diverses

Aladin et la lampe merveilleuse a été adapté au cinéma, au théâtre, en vidéo, etc. à plusieurs reprises et à l’échelle mondiale. Parmi ces adaptations cinématographiques, citons :

  • Aladin et la Lampe merveilleuse (1901) est un film produit par Pathé Frères.
  • Aladin ou la Lampe merveilleuse (1906), film français réalisé par Albert Capellani.
  • Aladin et la Lampe merveilleuse (A Thousand and One Nights, 1945), film américain réalisé par Alfred E. Green.
  • Aladin et la Lampe merveilleuse (1970) film français d’animation réalisé par Jean Image.
  • Aladdin (Superfantagenio, 1986), film italien réalisé par Bruno Corbucci.
  • Aladdin (1992), un film d’animation des studios Disney ;
    • Aladdin, le héros de ce film ;
    • Aladdin (1994-1996) est une série télévisée d’animation américaine créée par Walt Disney Pictures d’après le film précédent ;
    • Le Retour de Jafar (1994), suite du film de 1992 ;
    • Aladdin et le Roi des voleurs (1996), suite du précédent et est également l’épilogue de la série d’animation ;
    • Aladdin (2019) adaptation en prise de vue réelle du film de 1992.
  • Les Nouvelles Aventures d’Aladin (2015), est un film réalisé par Arthur Benzaquen avec Kev Adams en tant qu’Aladin.
  • Aladin (2019), film américain coécrit et réalisé par Guy Ritchie.

En 2015, une comédie musicale française inspirée par ce conte a vu le jour. Il s’agit d’Aladin, faites un vœu ! de Marie-Jo Zarb et David Rozen qui s’est jouée au Comédia.

Bande-annonce d’Aladdin (2019) de Disney

 Publicité

Remarque
La vidéo intégrée ci-dessus est utilisée uniquement pour un but éducatif. Elle reste la propriété de leur auteur et n’engage que leur propre responsabilité. En aucun cas, l’éditeur d’EspaceFrancais.com ne pourra être tenu responsable de cette vidéo dont il ne serait pas l’auteur.

Articles connexes

Suggestion de livres et de films


Histoire d’Aladin ou la lampe merveilleuse

Aladin et la lampe merveilleuse (Album)

Aladin et la lampe merveilleuse (Livres à découper)

Et si Aladdin n’avait jamais trouvé la lampe ?

Aladdin (DVD)

Aladdin (DVD Disney Classique)

Les Nouvelles Aventures d’Aladin + Alad’2 (2 DVD)

Les Mille et Une Nuits (tome 1)

Les Mille et Une Nuits (tome 2)

Les Mille et Une Nuits (tome 3)

Les plus beaux contes des 1001 nuits

Zadig et autres contes orientaux


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...