Lumière sur… ► vous êtes ici

Lumière sur…

La langue et le langage

Le plus grand des crimes, c’est de tuer la langue d’une nation avec tout ce qu’elle renferme d’espérance et de génie.

(Charles NodierFée Miettes, 1831)

Nous nous exprimons nécessairement par des mots, et nous pensons le plus souvent dans l’espace. En d’autres termes, le langage exige que nous établissions entre nos idées les mêmes distinctions nettes et précises, la même discontinuité qu’entre les objets matériels.

(Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889, p. 13)

La langue

La langue est un ensemble de signes vocaux ou graphiques, choisis par chaque masse ou groupe d’hommes, par chaque nation, pour mettre de l’ordre dans le chaos des pensées, pour les exprimer et les communiquer ainsi aux autres hommes par le moyen de la voix.

L’étude des langues se fait au moyen des grammaires et des dictionnaires : ceux-ci apprennent les mots isolés ; celles-là nous apprennent à connaître quelle suite de modifications les mots sont susceptibles de subir pour exprimer telle ou telle circonstance épisodique ; comment les mots, lorsqu’on les réunit pour en former des phrases, des périodes, des discours, se combinent, se précèdent, se suivent, se transposent, et sous quelles modifications ils apparaissent lorsqu’il s’agit d’exprimer tel ou tel rapport entre eux.

La première partie se nomme lexicologie et la deuxième, syntaxe. Toutes deux ensemble forment la grammaire, qui contient les règles du langage, la connaissance, la découverte et la fixation de ces règles.

 Publicité

Les langues que l’on parle aujourd’hui ont à peine quelques siècles d’existence. Comme tout se détruit et se renouvelle dans la nature, les langues ne sont pas exemptes de cette loi générale, elles naissent, vieillissent, périssent comme tout le reste, et sont remplacées par d’autres qui mettent plus ou moins de temps à se perfectionner, suivant que la civilisation est plus ou moins avancée. Il en est des langues comme des arts, des sciences et de la littérature. C’est au sein de l’aisance et de la liberté qu’elles acquièrent cette richesse d’expression, cette pureté de style, cette énergie, qui les rendent propres à transmettre nos connaissances à la postérité.

Articles connexes : Langues du monde. – La toute première langue. – La langue et le style. – Le style littéraire. – La grammaire. – Le dictionnaire et l’encyclopédie. – Questions de langue.

 Publicité

Le langage

Le langage est une manière dont les hommes se communiquent leurs pensées, leurs sentiments ; manière de s’exprimer relativement aux qualités du style, ou à la nature des idées et des sentiments que l’on exprime. L’expression et la communication entre les hommes se font au moyen d’un système de signes conventionnels vocaux ou graphiques constituant une langue.

La plus belle pensée ne peut plaire, si elle est mal rendue. C’est ce qui a fait dire alors que les paroles étaient aux pensées ce que les couleurs sont à la peinture. Ainsi, si nous voulons que nos pensées fassent tout l’effet que nous en attendons, il faut, pour les bien expliquer, s’attacher non seulement à la beauté des expressions, mais encore à la pureté du langage, pureté qui consiste à n’employer aucune expression basse, triviale, impropre ou inusitée.

Cependant, il ne faut pas se piquer de cette rigoureuse exactitude qui refroidit l’imagination, en compassant les mots. Quand on veut trop donner à la pureté, on tombe dans le purisme, caractère des écrivains qui croient avoir atteint à la perfection du style, lorsqu’il ne leur est point échappé de fautes coutre la langue. On doit encore éviter de faire revivre ce jargon précieux que Molière a couvert de ridicule ; ou de donner, par un autre excès, dans une sorte de langage hyperbolique ou gigantesque, comme certains écrivains qui trouvent à peine des termes assez forts pour exprimer des minuties.

 Publicité

À l’égard des néologismes ou des manières de parler nouvelles et inusitées, on doit suivre les conseils d’Horace : « Soyez réservé, dit-il, et sur vos gardes quand il s’agira de faire de nouveaux mots. Vous écrirez toujours bien, si vous savez donner un air de nouveauté aux expressions usitées que vous emploierez. Cependant, si vous êtes obligé de parler d’une chose qui a été inconnue jusqu’alors, et qui n’a point de nom, il vous sera permis d’inventer quelque manière de parler ignorée de nos beaux esprits de l’antiquité ; mais n’abusez pas de cette licence. »

Dans les ouvrages sérieux et d’un genre « noble », toute expression nouvelle doit être impitoyablement proscrite, jusqu’à ce que l’usage l’ait autorisée.

Articles connexes : L’acte de langage. – La néologie. – L’imagination. – Le lexique. – Le style. – L’idiotisme.

 Publicité
Citations choisies
  • Dès qu’on parle une langue étrangère, les expressions du visage, des mains, le langage du corps changent. On est déjà quelqu’un d’autre. (Isabelle Adjani)
  • Parce qu’une langue est semblable au vent, elle poursuit sa fin mêlée de toutes les saveurs du monde et meurt vidée d’elle-même jusqu’à son renouvellement. (Hafid Aggoune, Les Avenirs, 2004)
  • Il [Boileau] ignorait jusqu’aux termes les plus communs de la langue des sciences exactes. (Jean le Rond d’Alembert, Éloges ; Despréaux)
  • Mais vous n’avez pas l’air de très bien comprendre? Je me sers pourtant de la langue française, la plus concise, la plus claire, la langue des diplomates et des souverains. (Jean Anouilh, Le rendez-vous de Senlis)
  • La langue de l’alchimie est une langue de la rêverie, la langue maternelle de la rêverie cosmique. (Gaston Bachelard, La Poétique de la rêverie)
  • Le langage de la vérité est simple. (Sénèque)
  • Le langage est un ensemble de citations. (Jorge Luis Borges, Le livre de sable)
  • Le langage des philosophes est un langage déjà déformé comme des chaussures trop étroites. (Ludwig Wittgenstein)
  • Le langage est une peau : je frotte mon langage contre l’autre. (Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux)
  • Morale et langage sont des sciences particulières mais universelles. (Blaise Pascal, Pensées)

Suggestion de livres


Enseigner la langue orale

Penser entre les langues

La langue

La Langue du siècle d’or

Le bruissement de la langue

L’origine des langues

Il était une fois 7000 langues

Essai sur l’origine des langues

Référentiel pour les langues : apprendre,
enseigner, évaluer (+1DVD)

Catalogue des idées reçues sur la langue

Introduction à l’histoire de la langue française

La didactique des langues étrangères

Articles connexes


‣‣‣ Articles recommandés pour vous…


 Publicité

À lire également...